Un peu de moi…

 

En quelques mots…

Maman de deux enfants, avec un diplôme dans la restauration et un autre comme photographe, j’ai exercé 15 000 métiers différents (oui oui j’exagère 😉 mais la liste est quand même très longue!). J’ai dû arrêter par la force des choses car je n’avais plus personne pour garder mes enfants. C’est comme si tout me disait de changer de métier, d’arrêter ce que je faisais. Et un jour ça m’est venu comme une évidence. Comme si c’était ce que je voulais faire depuis toujours mais que je l’avais oublié – ce qui n’est pas impossible !  Me voilà donc partie avec plein de projets d’écriture en tête 🙂

Hypersensible

Hypersensible au grand cœur, j’aimerais pouvoir aider tout le monde. J’ai compris que ce n’était pas possible, mais ça ne m’empêche pas de vouloir essayer ! A travers mes livres, je touche le cœur et l’esprit.

Toujours sincère, je dis ce que je pense (pas évident), la diplomatie est devenu une alliée – quand elle ne déserte pas ! ^^

Je n’ai pas une très bonne mémoire (disons même très mauvaise !) et je ne suis pas physionomiste du tout ! Hélas ! J’ai trouvé une technique : je prends la personne en photo. Bizarrement, après je me souviens d’elle et je peux même supprimer l’image. Mais je ne peux pas faire ça avec tout le monde !! Alors surtout ne m’en veuillez pas si un jour on se rencontre et qu’un autre je ne vous reconnais pas ! Et n’hésitez pas à me le dire s’il vous plaît ! 😉

 

Souvenirs…

J’ai ouvert les yeux, comme si je m’étais éveillée d’un rêve, ou plutôt comme si j’allais en commencer un. Une sensation de début de quelque chose. Je savais où j’étais : dans ma chambre, c’était l’après-midi. Les lourds rideaux orange tirés cachaient le soleil pour me permettre de faire la sieste. Je savais aussi que ma mère se trouvait dans la cuisine.

Le reste n’était que des points d’interrogations. Qui étais-je ? Qu’est-ce que je faisais là ? Non pas dans cette pièce, mais dans ce corps ? Dans cette vie ? Dans ce monde ?

Un trouble palpitait en moi.

C’est comme si j’avais démarré ma vie à ce moment là. J’avais 3 ans. Je n’ai pas de souvenir d’avant ça et je ne pensais pas que celui-ci pourrait rester aussi longtemps, si fort en détails et en émotions.

Je pensais sincèrement que j’avais démarré un rêve, mais une partie de moi connaissait les lieux, les personnes. L’autre, comme si elle venait de naître, m’amenait à me poser des questions existentielles.

Le qui suis-je ? et le pourquoi suis-je là ? sont restés présent longtemps. Je n’ai jamais pu définir clairement la réponse.

Puis les choses se sont apaisées. Mais peut-être est-ce pour ça que je me sens destinée à faire quelque chose de précis. Un but ultime. J’ai parfois cru savoir, mais sans réelle conviction.

Aujourd’hui, j’ai décidé de me consacrer à l’écriture. De partager, d’aider, de raconter, de livrer des messages. Avec toute ma passion, tout mon corps (tout mon CORRE aussi xD ), tout mon cœur et toute mon âme.

Est-ce cela ma destinée ? Je ne le saurais peut-être jamais.